L'ETIQUETTE DE LA PISTE

Pour beaucoup de personnes en Europe, le milieu de la country et de la line-dance est une nouveauté qui nécessite de se familiariser avec ses spécificités. Certaines règles techniques, mais aussi de savoir vivre et de politesse permettent de danser en bonne entente avec les autres danseurs sur la piste de danse. Ces conventions que l’on regroupe sous le terme « d’étiquette » servent à gérer la piste et il est donc essentiel de les connaître.

 

LA PISTE DE DANSE EST DIVISEE EN TROIS PARTIES :

PARTIE 1 :
Partie centrale de la piste. Elle est prévue pour les danseurs de danses en ligne. Au lancement de la musique, les line-dancers se placent de façon à créer une première ligne puis des colonnes (en se tournant vers les spectateurs en soirée animée, vers la scène lors des concerts).

PARTIE 2 :
Partie Intermédiaire Elle se situe sur le pourtour de la piste centrale et est destinée aux danses progressives. Cette partie intermédiaire forme un couloir pour les danses Partners (telle que le Cotton Eyed Joe, le Sixteen Steps etc..). Les danseurs évoluent en suivant une ligne de danse dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

PARTIE 3 :
Partie Extérieure Elle est destinée aux danseurs en couple sur les danses les plus rapides (Polka, Valse rapide, Two step).

 

LES REGLES DE L’ETIQUETTE DE LA PISTE

 

  • 1. On ne doit pas manger, boire ou fumer sur la piste. Le parquet d’une salle de danse est à respecter tout autant que les danseurs.

  • 2. Les placements se font d’abord sur la 1ère ligne (face aux spectateurs en soirée animée, face à la scène lors de concerts), les retardataires forment les lignes suivantes en s’alignant sur la 1ère. Complétez les bouts de lignes tout en laissant la place sur le pourtour de la piste pour les danses en couple.

  • 3. Si la danse est annoncée, respectez l’annonce. Dans le cas contraire, adaptez-vous à la chorégraphie du 1er groupe qui lance la danse. Cependant, s’il y a assez de place, il est permis sur une même piste de faire des chorégraphies différentes. L’observation des autres évitera de faire la même danse avec 1 mur de retard dans un endroit différent.

  • 4. Prenez le temps d’écouter la musique, son style, son rythme, son tempo afin de choisir la danse qui s’adapte le mieux.

  • 5. Les variantes sont possibles si elles ne gênent pas les autres danseurs. Il est préférable cependant d’apprendre correctement les pas afin de respecter le travail du chorégraphe. Mettez du style à votre danse, pas du volume. Bien entendu, libre cours est donné lors des démonstrations ou soirées.

  • 6. Essayez de vous adapter à la chorégraphie de l’endroit où vous vous trouvez dans les autres clubs lorsque vous constatez des changements.

  • 7. Sur une piste encombrée, réduisez vos déplacements et les gestes démesurés. En cas de bousculade, il est de coutume de s’excuser, que ce soit de votre faute ou pas. Si vous renversez le verre d’un spectateur, el est d’usage de lui en offrir un autre.

  • 8. N’apprenez pas de nouvelle danse sur une piste encombrée. Essayez de la mémoriser et entrainez-vous en dehors de la piste ou en bout de ligne pour ne pas gêner. Pour enseigner une danse, quittez les lignes pour un endroit plus dégagé.

  • 9. Si vous prenez la danse en cours, attendez une ouverture sur la piste avant d’y rentrer, ne traversez jamais une ligne de danseurs et respectez l’alignement. En couple, faites le tour de la piste pour prendre place et ne vous imposez pas sur un couloir de danse surchargé. Si vous ne dansez pas quittez la piste sans gêner les autres danseurs.

  • 10. Toutes les danses ont un intérêt, qu’elles plaisent ou non. Si vous n’appréciez pas une danse, ne la ridiculisez pas pour autant. Evitez les conversations trop bruyantes en bord de piste et ne vous moquez pas des personnes qui ont du mal à exécuter une danse ou qui ont au contraire leur style bien à eux. Une soirée est à chacun, Soyez indulgents.

 

                                                     Image associée